Menu Fermer

Revue de l’année 2017

En ce début d’année 2017, après 10 ans à la présidence de notre comité de quartier, Gérard Debraz nous a demandé d’acter sa démission pour se réserver à d’autres activités.
Ce départ a entrainé un remaniement du Conseil d’administration lors de notre Assemblée générale de février.
Secrétaire du comité jusqu’alors, Michèle Lefèbvre a accepté de reprendre le poste pour poursuivre le travail accompli en visant à réaliser toujours mieux les objectifs définis : défendre les intérêts des habitants, la qualité de vie dans notre quartier et promouvoir la convivialité au sein de celui-ci.

Le 11 mars, notre souper annuel a réuni plus de 120 personnes qui se sont régalées de « plats bien de chez nous » et des savoureuses liégeoiseries de Paul-Henri Thomsin, très heureux de se retrouver parmi nous et plus en forme que jamais.

En juin, pour la fête de la musique, nous avons demandé à Toni Crisafi d’animer l’esplanade devant la gare, accueillant ainsi passants et navetteurs surpris, ravis par les airs entrainants de son accordéon.
Et toujours à l’occasion de cette fête de la musique, nous l’avons invité a mené une animation pédagogique pour faire découvrir son instrument à une classe de 2°primaire: une belle matinée de découverte musicale pour ces enfants.

Le vendredi 23 juin, nous avons pu fêter avec les Echevins responsables, Madame Yerna et Monsieur Léonard, la réouverture de la rue Buisseret après plus d’un an de travaux. C’est derrière la fanfare, qu’avec les habitants et commerçants, heureux de cette issue du chantier, nous avons parcouru cette artère principale de notre quartier rendue à la circulation. (photo)

En septembre, notre grande fête de quartier, animée cette année par Nostalgie, a connu un grand succès. Les habitants étaient nombreux au rendez-vous pour profiter des diverses activités proposées aux petits comme aux plus grands. La fête a aussi attiré beaucoup de visiteurs extérieurs pour la grande satisfaction des 160 brocanteurs.

En octobre, enfin, en réponse à nos requêtes répétées, nous avons pu organiser une rencontre entre les habitants et nos autorités pour évoquer les gros soucis causés par la mobilité, le stationnement et les nouveaux projets immobiliers prévus rue Paradis et avenue Blonden. Nous avons pu à cette occasion sensibiliser Monsieur le Bourgmestre aux problèmes rencontrés dans notre quartier.

Cette réunion a débouché sur la commande d’une étude d’incidence sur l’environnement à propos du projet Horizon et sur une enquête visant l’utilisation des places de parking riverain. Monsieur le Bourgmestre a convenu de lancer un groupe de travail spécifique dès le début 2018 afin d’avancer conjointement sur ces problématiques de la mobilité et du stationnement.
Nous-mêmes, par le biais de nos 200 adresses mail, avons lancé un sondage informel pour connaître l’avis des habitants quant à l’augmentation de ces places réservées et à la mise en place d’horodateurs dans leur rue. La synthèse en a été transmise au cabinet du bourgmestre.

Enfin, ayant eu connaissance de contrats négociés à Bruxelles et dans d’autres grandes villes au nord du pays, nous nous nous sommes mis en rapport avec Be-Park qui gère les parkings de certaines chaînes de magasins et peut donner accès à des emplacements de parking pour la nuit par exemple, une opportunité pour les automobilistes qui n’ont pas de garage et désespèrent de trouver une place pour leur véhicule dans nos rues très encombrées  (cf p. ).
Et l’année s’est terminée avec l’annonce de la création en mai prochain de places “Shop and drive” notamment rue des Guillemins et rue Buisseret, une bonne nouvelle pour les commerçants et les clients que nous sommes, soucieux de préserver les commerces de proximité.