Menu Fermer

Réunion “Demain, l’Esplanade” du 2 mai : compte-rendu


Réunion: “Demain, l’Esplanade?”

Avec la participation de M. l’Echevin de la culture et de l’urbanisme Jean-Pierre Hupkens

Compte-rendu

  1. Introduction

Mme Lefèbvre, présidente du Comité de Quartier, introduit la soirée et remercie les participants ainsi que M. l’échevin pour sa présence.

 

  1. Historique
  2. Pierre Fontaine * fait un bref historique de l’esplanade et des divers aménagements successifs du quartier des Guillemins.

 

Ensuite, en vue de planter le décor, il précise les grands propriétaires fonciers de l’esplanade.

A savoir :

  • La SNCB (en rouge sur la carte)
  • La SRWT (en bleu sur la carte)
  • La Ville de Liège (en jaune sur la carte)
  • Fedimmo (en vert sur la carte)

Les aménagements temporaires, en attendant la version définitive avec passage du tram, sont également évoqués.
Enfin, la carte « mobilité » après travaux est également présentée.

* Urbaniste aménageur ULG, il exerce la mission de conseiller en urbanisme et en développement territorial au sein de la Direction développement stratégique à la Ville de Liège

 

  1. Projets immobiliers
  2. l’échevin Hupkens prend la parole afin de nous présenter les différents projets immobiliers et leur stade d’avancement.

 

  • Projet « Circus » :

Il s’agit du projet le plus avancé étant donné que les travaux sont déjà en cours de réalisation avec les aménagements de circulation tels que les habitants du quartier connaissent.

 

  • Projet « Paradis Express » :

Le projet avance mais peut encore faire l’objet de modifications. Notamment suite à des réunions telles que celle sur la mobilité organisée suite à une rencontre avec M. le bourgmestre.

 

  • Projet « site Balteau » :

Actuellement, rien n’est en cours mais ce site fera l’objet d’un projet futur.

 

  • Projet « Horizon » : Non encore déposé

 

  • Projet « Squash 22 » :

Des aménagements sont prévus sur le terrain « Squash 22 ».

  • Projet « Dent creuse » :

La Ville de Liège tente d’agir auprès du propriétaire (la SRWT) pour occuper l’espace et ne pas le laisser à l’abandon.

 

  1. Questions/réponses

 

  • Diminuer l’encombrement du bout de la rue de Fragnée : Cela a déjà été demandé lors de la réunion mobilité.

 

  • Problématique du parking dû à ces nouveaux projets et donc à l’arrivée de  nouveaux habitants ou travailleurs : La solution doit venir par la mobilité douce. C’est-à-dire par l’utilisation des transports en commun proches existants (train et bus), du vélo grâce aux aménagements déjà réalisés le long des quais de la Meuse et l’arrivée prochaine du tram avec les parkings de délestage situés aux différentes entrées de la ville. Enfin, une autre solution également envisagée lors de la réunion mobilité concerne la mise en zone horodateurs de l’ensemble du quartier.

 

  • Dent creuse : Rappel est fait que la SRWT promet, depuis la démolition, d’analyser le cas et d’apporter une réponse à l’occupation de ce site. Vu le temps écoulé, l’analyse devrait être bonne.

 

  • Parkings SNCB : Alors que certains parkings de la nouvelle gare des Guillemins sont utilisés par des expositions temporaires, la SNCB garde des parkings « à ciel ouvert » à côté de l’esplanade. L’inverse serait largement plus bénéfique au quartier. C’est-à-dire disposer de lieux de culture bâtis à la place des parkings actuels et utiliser le parking de la SNCB à son utilité première : y stationner des voitures.

 

  • Coupure du quartier en deux par l’esplanade : souhait d’imposer la mobilité douce dans le quartier + bénéfique pour la circulation « de transit » qui ne passera plus par ce chemin mais par le quai.

 

  • Diverses questions soulevées par un résident : il avait interrogé les services compétents mais n’avait jamais obtenu réponse. M. Hupkens prend ses coordonnées et vérifiera avec ses services et apportera les réponses même si, visiblement, pour certaines, il est déjà trop tard.

 

  • Pourquoi des appartements d’un certain standing et des bureaux : la ville souhaite garder une certaine mixité tant concernant l’affectation économique que sociale. Sur le plan économique, offrir des bureaux proches de moyens de mobilité efficaces est important. Il permettra de diminuer l’utilisation de la voiture et offre également une alternative aux bureaux situés en périphérie et nécessitant obligatoirement l’utilisation de voitures pour s’y rendre. Sur le plan social, offrir des logements de qualité a pour objectif de ramener des familles dans le quartier et ainsi éviter que le quartier ne devienne un quartier exclusivement composé de biens « divisés » en logements pour étudiants.

 

  • Nombre de parkings par rapport aux habitants/occupants : les normes sont respectées et sont volontairement dans la fourchette inférieur car l’objectif est d’insuffler un changement de mentalité auquel la ville veut croire.

 

  • Carrefour Quai/rue des 22/Avenue Blonden : de nombreux accidents ont eu lieu impliquant souvent des bus à ce carrefour vu l’exiguïté des lieux. Il s’agit d’un aménagement temporaire qui subira encore des changements d’ici à l’arrivée du tram.

 

  • Division de maisons unifamiliales en plusieurs logements (appartements, kots,…) : la ville tente de lutter mais ne dispose pas des outils de répression nécessaire pour mener à bien ce projet. Actuellement, la loi prévoit que les logements de moins de 200m² habitables ne peuvent être divisés (sauf cas très rares). Pour les surfaces habitables supérieures à 200m², les demandes/constatations sont soumises à analyse et dépendent également de l’année d’affectation : avant ou après 1994. Avant 1994, la ville est encore plus démunie pour intervenir. Après, ils analysent et prennent une décision.

 

Fait à Liège le 9 mai 2018

Benoît Leys                                                                                                      Michèle Lefèbvre

Secrétaire du comité de quartier                                                            Présidente du comité de quartier
Fragnée-Blonden                                                                                          Fragnée-Blonden